Une campagne d'affichage se paie les orthodontistes

Frédéric Brenon

— 

Cent affiches sont collées à Nantes.
Cent affiches sont collées à Nantes. — POUr-convaincre.com

Il s'était déjà distingué il y a un mois pour avoir organisé une campagne d'affichage financée par des habitants et demandant la réouverture des maisons closes. Le site Internet nantais de publicité citoyenne Pour-convaincre.com remet ça en visant cette fois les orthodontistes. Une centaine d'affiches, collées depuis hier en centre-ville de Nantes, réclament le plafonnement des honoraires de la profession.

La profession mécontente
« Cette campagne s'adresse au ministère de la santé, à la sécurité sociale, aux mutuelles et, bien sûr, aux orthodontistes dont nous espérons une remise en question, justifie Marc Coudé du Foresto, directeur du site. Leurs dépassements d'honoraires sont très élevés (trois fois le plafond de remboursement de la Sécu), ce qui oblige les parents à adhérer à des mutuelles haut de gamme ou à débourser souvent plus de 50 € par mois par enfant. C'est peut-être la profession médicale la mieux payée. N'est-il pas temps d'instaurer des limites ? »
La campagne, déjà diffusée à Lille la semaine dernière, n'est pas du goût des intéressés. « C'est facile de taper sur un métier qui gagne beaucoup d'argent mais a aussi des charges très importantes. Nous sommes en plus ici dans une région où les soins sont très accessibles », juge le conseil départemental des chirurgiens-dentistes. « La sécurité sociale n'a pas revalorisé les remboursements d'orthodontie depuis 24 ans. Nos contraintes administratives et de sécurité ont pourtant beaucoup augmenté », se défend le syndicat des spécialistes en orthopédie dento-faciale.

objectif buzz

Sur les 12 000 € qu'a coûté cette campagne, seuls 325 € ont cette fois été financés par les Internautes. Pour-convaincre.com a pris le reste à sa charge pour développer sa notoriété et faire connaître son concept.