Le tram-train découvre enfin ses rails

Frédéric Brenon
— 
La pose des rails progresse au rythme de 600 m de voies nouvelles chaque jour.
La pose des rails progresse au rythme de 600 m de voies nouvelles chaque jour. — F. Elsner / 20 Minutes

Deux ans après le démarrage des travaux préparatoires, la construction de la ligne ferroviaire Nantes-Châteaubriant est enfin entrée dans sa phase la plus spectaculaire :la pose des rails. L'opération, très technique, a débuté il y a quelques jours au départ des deux terminus. Près de 65 km de voies, soit 140 km de rails sont à poser d'ici à août prochain.
« C'est le moment fort du chantier, confirme Guillaume Bédel, chargé de projet pour Réseau ferré de France. On progresse de 600 m par jour grâce à des engins spéciaux capables de poser sur le ballast des panneaux de rails et traverses prémontés de 108 m de long. C'est assez impressionnant. »

Ouverture début 2013
Outre les voies, le chantier a aussi entamé l'installation des poteaux-caténaires permettant l'alimentation électrique. L'étape suivante sera la mise en place de la signalisation et le traitement des passages à niveaux. Sur les 41 carrefours du tracé, onze fermeront par sécurité. La réalisation des haltes ferroviaires débutera également en avril. « Il y aura alors un pic de 200 à 250 personnes travaillant sur la ligne chaque jour », indique Guillaume Bédel. La fin de l'ensemble des travaux est espérée pour la fin 2012. Mais la mise en service commerciale n'est prévue que début 2013, le temps d'effectuer les essais réglementaires. La liaison Nantes-Châteaubriant sera desservie par un tram-train, le même que celui circulant entre Nantes et Clisson.

onze stations

Les haltes de la ligne seront : Gare de Nantes, Haluchère, Babinière, Chapelle Erdre active, Chapelle-sur-Erdre centre, Chapelle-Aulnay, Sucé-sur-Erdre, Nort-sur-Erdre, Abbaretz, Issé et Châteaubriant. Jusqu'à 23 allers-retours quotidiens sont prévus. Il faudra 32 minutes pour faire Nantes-Nort, 1 h 05 pour aller à Châteaubriant.