A Beaulieu, Virgin fait ses valises

©2006 20 minutes
— 

Virgin lâche Nantes. Le 1er juillet, le magasin de disques et de livres va quitter le centre commercial Beaulieu, où il s'était installé en 2002. « Depuis, on connaît chaque année des baisses de chiffre d'affaires à deux chiffres », justifie Stéphane Baillet, responsable de l'ensemble des magasins en France. 

En cause, le « flux de clients trop faible pour les produits culturels » du centre commercial. « Quand on est arrivé, on pensait aussi que Beaulieu allait s'agrandir rapidement. Et puis, finalement, c'est Atlantis qui s'est développé. » André Le Bars, directeur de Beaulieu, analyse les choses différemment. «Virgin a des seuils de rentabilité très élevés à atteindre, alors que la taille de leur magasin ici (1 300 m2) est deux fois moins grande que celle des autres points de vente en France. » L'enseigne aurait, selon lui, été aussi victime de la « concurrence évidente » de la Fnac Commerce. La direction de Virgin n'exclut pas pour autant de revenir prochainement dans la cité des Ducs. Mais ailleurs. 

Guillaume Frouin