Les grandes écoles nantaises s'ouvrent aux lycéens modestes

©2006 20 minutes

— 

Son nom ? BRIO. Pour « Bond pour la Réussite par l'Initiative et l'Ouverture ». Une charte a été signée hier entre l'Ecole centrale, Audencia et vingt lycées de l'agglo nantaise pour favoriser « l'ouverture sociale des grandes écoles ». « Des lycéens de milieux modestes, identifiés en première par leurs professeurs, seront accompagnés par des étudiants jusqu'à la fin de la terminale », explique-t-on chez Audencia. Le dispositif débutera à la rentrée.