Les lycées pros de la lecture

©2006 20 minutes

— 

« On n'est pas des illettrés ! » La mise en garde de Maxime, lors de la remise du Prix inter lycées professionnels et technologiques de Nantes (Pilp), hier au lycée Monge, balaye tous les clichés : « en section professionnelle aussi on aime la littérature ». D'où la création il y a 6 ans de cette sorte de «Goncourt pour jeunes » désormais organisé dans cinq lycées de l'agglomération nantaise (Leloup-Bouhier, La Chauvinière, Bougainville, Camus et Monge).

Sur la base du volontariat, 130 jeunes lecteurs ont eu un an pour comparer dix romans, en discuter lors de cafés-littéraires improvisés entre midi et deux, et voter pour leur favori. « Ils ont écouté, longuement débattu et ont interrogé les adultes des comités d'entreprises et des bibliothèques municipales qui voteront dans une autre catégorie », se félicite Jocelyne Grandclaude, documentaliste au lycée La Chauvinière.

Et comme bien souvent, d'une passion commune naît un cercle d'amis : « Se retrouver ensemble a été extrêmement enrichissant, reprend Maxime. Ça nous a permis de parler de nos lectures ou de nos auteurs préférés entre connaisseurs. » Et pour conclure cette opération en beauté, les élèves ont rencontré et discuté avec l'écrivain lauréat du Pilp, Claire Wolniewicz, auteur du roman Ubiquité, « très fière d'avoir séduit les jeunes ». Elle en a été quitte pour une petite séance de dédicaces.

Thomas Huet