La droite attaque au centre

©2006 20 minutes

— 

Haro sur la politique municipale en centre-ville ! Réunis hier, Sophie Jozan, André Augier et Robert Diat, du groupe d'opposition UMP, ont pointé du doigt « les mauvais choix d'une mairie qui doit faire face à une crise du commerce de proximité ». Selon eux, le dynamisme des activités « est en chute libre comme l'attestent les problèmes de commercialisation rencontrés par l'Ilot Boucherie, les anciennes Galeries Lafayettes ou l'avenir flou du Go Sport ».

Au hit-parade des erreurs relevées : « une accessibilité défaillante et des aménagements urbains peu en rapport avec l'identité provinciale ». A contrario, Jean- Marie Pousseur, adjoint délégué à l'urbanisme, estime que « la nouvelle signalétique du Circuit coeur devrait simplifier l'accessibilité ». Quant à la fragilité économique des commerçants : « Elle n'est pas étrangère à la baisse du pouvoir d'achat. »

T. H.