Les pompiers mobilisés après les dégâts du gros coup de vent

©2006 20 minutes

— 

Ça soufflait sec. Les sapeurs-pompiers de Nantes sont intervenus hier une dizaine de fois sur les routes, pour dégager les débris provoqués par la mini-tempête (branches d'arbres, antennes TV, plaques de zinc...). Dans le quartier des Hauts-Pavés, rue Félibien, ils ont même dû démonter une cheminée qui menaçait de s'effondrer. Le Grimp (Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux) a été mobilisé tout l'après-midi.