Le budget de la région ne convainc pas l'opposition

Guillaume Frouin

— 

La carte « Fifti » sera complétée par une nouvelle aide pour les abonnés TER.
La carte « Fifti » sera complétée par une nouvelle aide pour les abonnés TER. — L. Failler / 20 Minutes

Depuis hier et jusqu'à ce soir, la région des Pays de la Loire débat de son budget primitif pour 2012. Sur 1,3 milliard d'euros, 20 millions vont par exemple abonder la « Banque régionale d'investissement » qui doit venir en aide aux entreprises. Une mesure va également plafonner à 45 € le prix mensuel d'un abonnement TER - une fois déduite la prise en charge de 50 % de l'employeur - afin que le coût d'un trajet domicile-travail n'excède jamais 1 €.

Le trajet domicile-travail à 1 €
Cette aide, qui va profiter dès septembre à plus de 4 000 abonnés, vient compléter la carte « Fifti ». Vendue 60 €, elle propose déjà 50 % de réduction sur tous les trajets, à tous, abonnés ou non.
« Cette mesure est plutôt positive, mais il faut aussi améliorer le service aux heures de pointe », relève François Pinte (UMP), qui critique surtout le caractère « trop normal » de ce budget primitif. « Il ne prend pas en compte la situation économique du pays : il n'y a pas eu de revisite importante des politiques publiques », considère le conseiller régional. « Ce budget fait aussi encore trop de place à des dépenses de séduction. » Voilà pourquoi l'UMP votera contre.