Le « trésor caché » des frères Benrekta

— 

Deux de ses frères, Mohamed et Sabri, ont déjà été condamnés il y a un mois à dix et vingt ans de prison pour l'assassinat de Toko Botowamungu en septembre 2008. Un an de prison ferme a été prononcé hier contre Sammy Benrekta, 22 ans, jugé par le tribunal correctionnel de Nantes pour avoir séquestré un autre jeune des Dervallières en janvier 2009. Il soupçonnait sa victime de l'avoir « carotté » d'une « valise contenant 40.000 € », confiée par son frère aîné Mohamed – dealer notoire du quartier – après sa fuite en Algérie.
Un voisin et « lieutenant » présumé de Sammy Benrekta, également poursuivi pour avoir voulu récupérer ce « trésor caché », a lui été relaxé. Celui-ci s'est exilé précipitamment à Marseille, pour fuir le climat de vengeance consécutif à la mort de Toko. Sammy avait lui-même été « lynché » et « sauvé in extremis par la police » après la course-poursuite et la fusillade mortelle, a rappelé hier son avocat, et l'appartement de sa mère incendié.G.F.