Sainte-Marie : recours déposé contre le vote

©2006 20 minutes

— 

Les opposants à la fusion entre Sainte-Marie et Pornic ne lâchent pas prise. En dépit du résultat serré du référendum de dimanche (50, 83 % de « oui »), Jean-François Cossé, maire délégué de Sainte-Marie, entend déposer un recours au tribunal administratif. « Je trouve troublant que 69 Pornicais, contre 23 l'an dernier, se soient inscrits sur les listes électorales de notre commune. Sachant que tout s'est joué à 47 voix d'écart... » Autre motif invoqué : une campagne pour le « oui » « menée par la mairie de Pornic avec de l'argent public, avant même son officialisation ». La balle est désormais dans le camp du préfet, seul habilité à signer l'arrêté de fusion.

T. H.

Plus qu'une commune associée, comme avant le référendum, Jean-François Cossé souhaitait faire de Sainte-Marie-sur-Mer et de Pornic deux arrondissements d'une même entité, au même titre que Paris, Lyon ou Marseille.