Des gestes de pros sur la place des Dervallières

©2006 20 minutes

— 

De la soudure à la couture en passant par la toiture. Le deuxième forum Place ô gestes se tenait hier, place des Dervallières. Une vingtaine d'artisans et d'industriels y étaient venus faire une démonstration de leurs « gestes professionnels ». « Cette culture, beaucoup de jeunes ici l'ont oubliée », explique Dominique Maurice, éducatrice à l'Association de prévention spécialisée Fernand-Deligny (APSFD). «Leurs pères, qui ont été ouvriers, l'ont eue, mais les fils l'ont rejetée. Elle était synonyme pour eux de conditions de travail très difficiles et de salaires très bas. »

Au milieu de la place, plateau à la main, des adolescents du quartier jouent ainsi aux garçons de café pour le « bar-service ». Plus loin, Grégory, 30 ans, pointe des ardoises sur une maquette de toit. Ce Nantais vient juste de se reconvertir comme couvreur-zingueur, après avoir été licencié de son poste d'employé de maintenance de machines à café. S'il a choisi ce métier, c'est « avant tout parce qu'il est porteur d'emplois ».

Guillaume Frouin