Le souvenir de la traite propagé dans la ville

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Nantes face à son passé. La première journée de mémoire de l'esclavage a été suivie du début à la fin par des centaines de Nantais hier. Les commémorations se sont achevées dans la soirée par un concert donné sur le quai de la Fosse, à l'endroit même où ont accosté les navires négriers pendant trois siècles. Des tambours ont retenti dans la ville, un texte a été lu en créole et des fleurs ont été jetées dans la Loire. Le maire, Jean-Marc Ayrault, a annoncé que les travaux du futur Mémorial à l'abolition de l'esclavage débuteraient en 2007 au bord du fleuve. Ils dureront dix-huit mois.