L'avenir s'assombrit pour l'ex-«France»

©2006 20 minutes

— 

L'association nazairienne « Pour le paquebot France » s'est déclarée hier « très pessimiste » sur l'avenir du célèbre navire, qui fait route vers le chantier d'Alang, en Inde, pour y être démantelé. « Nous sommes très en colère contre Star Cruises – propriétaire du paquebot – qui envoie le France à la casse sans respecter les règles ni prendre le désamiantage à sa charge », a réagi Jacques Lhéritier, président de l'association. Construit à Saint-Nazaire, l'ex-France, rebaptisé Norway puis Blue Lady, aurait à son bord plus de 900 tonnes d'amiante et autres matériaux toxiques, selon Greenpeace. « L'ex-France est un symbole. Il doit montrer l'exemple en matière de désamiantage », estime Jacques Lhéritier.