Colère sur deux-roues au centre-ville

©2006 20 minutes

— 

Les motards ont rendez-vous demain dans le centre-ville de Nantes. Ils manifesteront à partir de 14 heures, après un pique-nique festif place de la Petite-Hollande. Ce rassemblement a lieu à l'appel de la Fédération française des motards en colère (FFMC). Pour Denis Chaimbault, président de l'association en Loire-Atlantique, la mobilisation « doit servir à faire aboutir les promesses qui nous ont été faites en début d'année par le ministre des Transports, Dominique Perben ».

Parmi ces promesses figure notamment la mise en place d'un groupe de travail sur les remontées de files dans les embouteillages, qui ont cours sur le périphérique nantais ou sur les grands axes d'entrée en ville. « On voudrait que cette pratique soit légalisée pour qu'elle puisse être enseignée dans les moto-écoles et effectuée dans de bonnes conditions de sécurité », précise Denis Chaimbault. L'autre revendication majeure porte sur la création de normes pour le mobilier urbain. « L'installation de poteaux sur les trottoirs contre le stationnement des voitures peut s'avérer très dangereux pour un motard, en cas de glissade », rappelle le président de la FFMC 44. A cet effet, il a d'ailleurs réclamé sans succès à Nantes Métropole l'enlèvement des bornes noires en forme de dents de requins qui jalonnent le cours des 50-Otages. Enfin, La FFMC demande également l'extension aux jeunes motards du dispositif permettant aux automobilistes de passer leur permis pour un euro par jour.

Jérôme Jolivet