La Poste condamnée pour usage abusif de précaires

©2006 20 minutes

— 

« La Poste... et la confiance grandit ». Le nouveau slogan du deuxième groupe postal européen ne s'applique pas à tout son personnel. La Poste a en effet été récemment condamnée par le conseil des prud'hommes à verser plus de 33 000 euros d'indemnités à deux employés ayant respectivement enchaîné 133 CDD en deux ans et demi et 96 CDD en trois ans, a-t-on appris hier de source judiciaire. L'entreprise devra verser près de 11 500 euros à la première employée et plus de 22 000 euros au second pour les avoir « maintenus dans la plus grande précarité pendant plusieurs années », selon SUD-PTT qui a plaidé l'affaire devant le conseil. Le jugement stipule la requalification en CDI des deux CDD initiaux, conclus en avril 2000 et octobre 1999. Les ex-postiers effectuaient surtout des remplacements au guichet. La Poste, qui a un mois pour faire appel, s'était engagée à transformer plus de 11 000 CDD en CDI entre 2004 et 2006.