Football virtuel à fond les manettes

©2006 20 minutes

— 

Des mordus du joystick. Le « championnat de France de football virtuel » faisait étape hier après-midi à la Maison des habitants et du citoyen de Bellevue. Pour ces qualifications régionales, 42 jeunes s'affrontaient sur « Pro Evolution Soccer 5 », best-seller et référence incontestée dans le monde des jeux vidéo de football.

Parmi eux, Vincent, 15 ans, benjamin de l'épreuve. Venu spécialement de Challans (Vendée), ce lycéen écume les tournois du genre dans l'Ouest. Il a déjà ceux de la Turballe, Pessac (Gironde) et Vannes (Morbihan) à son actif. « Ca m'est déjà arrivé de sécher un cours pour un tournoi », rigole Vincent. Membre du club de « football virtuel » de la Roche-sur-Yon, l'ado contribue aussi à la bonne progression de la préfecture vendéenne dans le très sérieux championnat de France de football virtuel. La Roche-sur-Yon est en effet en passe de monter en Ligue 1, alors que, dans la réalité, la ville végète en cinquième division. Un peu plus loin, Bruno, 23 ans, lâche sa manette après une défaite de son équipe, le Milan AC, contre les Anglais d'Arsenal. Maillot de l'OM sur les épaules, il apprécie ici « l'esprit de famille ». « C'est mieux de jouer à plusieurs que seul dans sa chambre. »

Guillaume Frouin

Un autre tournoi, organisé par le club de Nantes, se tient dimanche, dans le cadre du « classement national individuel ». Près de 120 joueurs sont attendus.