Poussée de fièvre dans les quartiers

©2006 20 minutes

— 

Début de week-end tendu à Bellevue et au Breil. Un adolescent de 17 ans a été présenté hier matin au parquet de Nantes, après les heurts qui ont opposé jeunes et policiers vendredi après-midi, place des Lauriers à Bellevue. Il est soupçonné d'avoir jeté des pierres sur les forces de l'ordre, précisait hier un magistrat. L'ado sera jugé dès le 18 mai, un délai « exceptionnellement court ». Un autre mineur, âgé de 14 ans, avait également été arrêté vendredi, mais il a été remis en liberté. Selon la police, « une centaine » de jeunes ont ainsi fait face aux forces de l'ordre vendredi, pendant près d'une demi-heure. Des tirs de flash-ball ont répliqué aux jets de pierres et de morceaux de bois. L'incident a eu lieu après que la brigade anti-criminalité (BAC) eut pris en chasse deux jeunes à bord d'un deux-roues volé. Les policiers sont alors tombés nez à nez avec plusieurs dizaines de personnes place des Lauriers, où le « tournage d'un clip » avait lieu. Plus tard dans la soirée, un tram a été caillassé près de l'arrêt Egalité. « Une vitre a été cassée », indique la Semitan, mais il n'y a pas eu de blessé.

Autre quartier, autres incidents. Quelques heures plus tôt dans la nuit de jeudi à vendredi, un incendie a détruit des cabinets médicaux situé à l'arrière du centre commercial du Breil-Malville. Le sinistre, d'origine criminelle selon la police, n'a pas fait de blessé. Le feu est parti d'une Mégane volée, à laquelle le conducteur a fait descendre des marches d'escalier. En juin, la salle d'attente du kinésithérapeute avait déjà été victime d'un départ de feu suspect.

G. Frouin

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une dizaine de voitures ont brûlé dans les quartiers. Mais, la nuit suivante,seuls deux véhicules ont étéla proie des flammes. Un chiffre plus « habituel » pour les pompiers.