La première vitrine équipée, à Rezé, diffuse des flammes à même le verre.
La première vitrine équipée, à Rezé, diffuse des flammes à même le verre. — F. Elsner / 20 Minutes

Nantes

Il révolutionne la vitrine

Économie Un Nantais se lance dans les vitres dynamiques et tactiles

On connaissait les panneaux d'affichage lumineux ou les écrans vidéo d'information installés derrière la vitrine. Mais il faudra peut-être bientôt vous habituer à rester planté devant un nouveau genre d'animation : diffusée à même le verre de la vitrine, que vous pourrez toucher. C'est ce qu'ambitionne un entrepreneur nantais en se lançant dans la commercialisation de ce dispositif innovant en France. Une première vitrine vient d'être équipée sur un magasin de cheminées rezéen.

Interactivité sans fil, ni écran
« Le fonctionnement est très simple. On colle un film sur le verre, sur lequel on projette le programme choisi à l'aide d'un vidéoprojecteur installé à distance. C'est très lumineux même en plein jour, on a une excellente vision latérale, il n'y a pas de fils, ça ne chauffe pas, et on peut choisir la taille et la forme qu'on veut. Les clients qui tombent dessus sont surpris », garantit Sylvain Albert, créateur de Savisio. Mais l'atout principal du dispositif est sûrement sa faculté à devenir tactile, grâce à l'ajout de capteurs invisibles. « On peut effectuer avec son doigt des visites virtuelles, tourner des pages, dérouler des menus, etc. Le potentiel d'applications est vaste. »
Les ventes, elles, sont encore modestes. Savisio propose un forfait installation-maintenance de 180 € à 400 € par mois. « Le produit n'est pas connu. On entre dans une nouvelle génération de vitrine, ça prend du temps. Mais les premiers commerçants à se lancer vont faire parler d'eux. Le développement pourrait alors être exponentiel. Je me tiens prêt à faire face à une demande rapide. »