Du soutien pour les lycéens sans papiers

Le vœu a été voté il y a tout juste un an : la région des Pays de la Loire allait soutenir, « par tous les moyens », des lycéens et apprentis sans-papiers pour qu'ils aillent au term...

— 

Le vœu a été voté il y a tout juste un an : la région des Pays de la Loire allait soutenir, « par tous les moyens », des lycéens et apprentis sans-papiers pour qu'ils aillent au terme de leurs études. Ils sont dix-huit à s'être manifestés, surtout en Loire-Atlantique. Menacés d'expulsion, onze ont notamment été parrainés par neuf élus régionaux. « Non seulement aucun n'a été expulsé, se félicite Matthieu Orphelin (EELV), vice-président du conseil régional, mais deux lycéennes ont été régularisées ! »
Un élan qui mériterait d'être amplifié. « On aimerait que ce vœu soit voté dans les conseils d'administration des lycées, continue l'élu. Il faut faire connaître ce dispositif. » Un guide d'accompagnement du lycéen sans-papier sortira aussi à cet effet. La région va enfin accentuer son effort financier pour payer les frais de régularisation. « Les autres collectivités peuvent nous imiter », suggèrent en chœur les élus. C'est déjà le cas, notamment, du conseil général de Loire-Atlantique.Antoine Gazeau

Mots-clés :

Aucun mot-clé.