Feu vert pour le busway le 6 novembre

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Nantes-Vertou en moins de vingt minutes. Cela sera possible par la ligne 4 de busway à partir du 6 novembre. La date de lancement est désormais connue. Prévue initialement pour septembre, cette nouvelle ligne de transports collectif en site propre accuse donc un léger retard de livraison. La faute à la modification du choix du terminus Nord – la place Maréchal-Foch a été tardivement préférée à Bouffay – et à quelques aléas techniques, comme cette importante conduite de câbles de fibres optique, qui n'avait pas été signalée par France Télécom, et qui a retardé le chantier devant la Cité des congrès.

« On aurait pu la lancer un peu plus tôt mais ça n'aurait pas été raisonnable, convient Jean-Marc Ayrault, président PS de Nantes métropole. Il y a eu une mobilisation générale extrêmement forte autour de ce projet. Contrairement au chantier du pont de Bellevue, par exemple, nous avons fait le choix de ne pas le faire par tranches. Il faut donc tout réaliser en un temps record. Mais ça devrait être une réussite pour le Sud-Loire. »

Entamée à la fin 2004, la ligne 4, qui desservira quinze stations à raison d'un busway toutes les quatre minutes aux heures de pointe, commence depuis quelques semaines à livrer son visage définitif. Seule son entrée en centre-ville reste pour l'instant peu visible. « Les travaux de ce dernier tronçon démarreront à la fin mai », explique Alain Boeswillwald, directeur de la Tan. Particulièrement délicat le passage du busway dans la rue Henri-IV (entre la place Duchesse-Anne et la place Foch) maintiendra la possibilité aux voitures de remonter la rue, avec priorité au feu au busway. Le terminus, provisoire, se fera lui à l'ouest de la place Foch, perpendiculairement au cours Saint-André.

Frédéric Brenon