Les camions boutés hors des bourgs

©2006 20 minutes

— 

Fin de libertés pour les poids lourds au Sud Loire. Depuis ce matin, il leur est strictement interdit de traverser les bourgs des communes de Bouaye, Saint-Aignan-de-Grandlieu, Pont-Saint-Martin et la Chevrolière. Quatre interdictions qui s'ajoutent à celle de la commune voisine des Sorinières, en vigueur depuis peu. Tous les camions de plus de 7,5 tonnes n'ont désormais plus le droit de transit sur ces secteurs. La desserte de marchandises est, elle, toujours autorisée.

« C'est un vieux dossier, très compliqué, que nous avons relancé avec l'aide du conseil général », confie Yves François, maire DVD de Pont-Saint-Martin. Plusieurs municipalités en avaient exprimé la demande, constatant que la circulation autour du lac de Grand-Lieu entraînait des nuisances et des problèmes de sécurité dans les centre-bourgs. De Saint-Philbert de Grandlieu à la route de Pornic, de nombreux poids lourds contournaient en effet le lac par l'itinéraire le plus court : les routes départementales 65 et 11. « La population attendait ça depuis longtemps, poursuit Yves François. Par exemple, 500 camions traversent ma commune chaque jour. Les risques d'accident sont fréquents, le mobilier urbain régulièrement endommagé. Il fallait absolument trouver une réponse pour diminuer ces flux. » Les poids lourds devront se rabattre sur le réseau de transit (RD117, RD178, A801, périph sud, RD723 RD751).

F. B.

La mise en place de la déviation des camions a nécessité une modification de la signalétique autour des communes concernées. Cinquante panneaux d'avertissement ont été installés.