Le volume de déchets recyclés est en progression grâce aux efforts des citoyens et élus.
Le volume de déchets recyclés est en progression grâce aux efforts des citoyens et élus. — F. Elsner / 20 Minutes

Nantes

Le tri se porte bien en loire-Atlantique

Environnement L'implication des habitants est très supérieure à la moyenne nationale

Les habitants de Loire-Atlantique figurent parmi les très bons élèves français en matière de tri des déchets recyclables, selon une étude que vient de dévoiler l'organisme Eco-emballages. Avec une performance de tri de 51,97 kg/hab en 2010, la Loire-Atlantique dépasse très nettement la moyenne nationale (43,4 kg/hab). Mieux, le département a augmenté sa performance de tri par rapport à 2009.
En un an, ce sont 1628 tonnes d'emballages ménagers supplémentaires qui ont ainsi pu être recyclés, pour un volume total de 64 000 tonnes. Leur transformation a notamment permis de fabriquer 2673 voitures et 33402 vélos (grâce aux fer des canettes et boîtes de conserves), près de 103 millions de nouvelles bouteilles (grâce au verre) ou d'économiser près de 15 000 tonnes de bois (grâce aux cartons et briques)!

Une habitude de l'Ouest
« L'ouest de la France a toujours eu un temps d'avance en matière de tri, analyse Catherine Le Pober, responsable régionale d'Eco-emballages. Les habitants sont plus demandeurs qu'ailleurs, les élus plutôt motivés. On s'aperçoit en Loire-Atlantique que les collectivités ont fait de gros efforts récemment ». Certains secteurs restent toutefois sous-équipés, comme le centre-ville de Nantes. « Les zones d'habitat vertical sont plus compliquées à équiper. Mais on peut très bien trier sans dispositif de collecte en porte-à-porte! L'apport volontaire aux conteneurs est lui aussi efficace. C'est la prise de conscience qui compte ».

centre-ville en retard

Le grand centre-ville nantais ne dispose ni de bacs jaunes, ni du sytème Tri'sac. Il faudra attendre janvier 2012 pour que 50 000 habitants supplémentaires reçoivent des bacs jaunes, puis mi-2013 pour que l'hyper-centre (40 000 habitants) passe au Tri'sac. En 2013, Saint-Herblain, Orvault, Rezé et Saint-Sébastien recevront aussi Tri'sac.