Fac de lettres : la reprise annoncée pour ce matin

©2006 20 minutes

— 

Le référendum qu'il avait organisé ayant été bloqué, jeudi, François Resche, le président de l'université de Nantes, avait fixé lui-même la reprise des cours en fac de lettres, langues et sciences humaines à ce mardi matin, 8 h. Une condition sine qua none pour « avoir un nombre d'enseignements permettant la validation de l'année universitaire ».

Reste à voir si les étudiants pro-blocus l'entendent de cette oreille ou s'ils auront jugé de nouveau cette décision « illégitime car non décidée en AG étudiante ». « Il est probable qu'une même minorité continue d'essayer de nous empêcher d'aller en cours », redoute Damien, membre d'un collectif apolitique pour la fin du blocus. « Certains grévistes ont assuré qu'ils laisseraient la reprise se faire. On est plutôt confiants cette fois », juge Manuel Canevet, directeur de cabinet du président de l'université. Hier soir, une vingtaine de jeunes étaient toujours retranchés dans le bâtiment de la Censive.

En outre, de nouvelles dates d'examens ont été fixées. Première session : du 19 au 31 mai.

F. B.