Le policier aurait tué sa compagne

— 

L'étrange mort du couple de Saint-Mars-de-désert serait bien la conséquence d'un drame familial. Un fonctionnaire de police de 35 ans et sa compagne de 37 ans avaient été retrouvés dimanche après-midi à leur domicile, tués par balle. Les résultats d'autopsie dévoilés hier ont permis aux enquêteurs de mieux comprendre le macabre scénario. La femme a été abattue « d'une balle au milieu du front, à bout touchant ». L'homme a également succombé à un « tir dans la bouche ». L'arme de service du policier, qui travaillait au commissariat de Nantes depuis mi-septembre, a été utilisée dans les deux cas. Aucun autre traumatisme n'a été relevé. La participation d'une tierce personne est donc exclue, d'autant plus que la maison était fermée. « Ces éléments laissent à penser qu'il s'agit d'un homicide de la jeune femme par son compagnon, suivi d'un suicide », indique Ivan Auriel, procureur-adjoint au parquet de Nantes. L'homme n'a laissé aucun document pour justifier son geste. L'enquête se poursuit pour préciser les circonstances du drame.F.B.