Pluies d'optimisme sur la sécheresse

©2006 20 minutes

— 

Les pluies des dernières semaines ont eu un «impact important » sur les réserves d'eau du département, se réjouit-on au Pôle de l'eau de Loire-Atlantique, qui dresse aujourd'hui un nouveau bilan de la situation des nappes phréatiques dans la région. Toutefois, « les déficits pluviométriques restent considérables », tempère Paul Ferrand, le responsable du Pôle. « Nous avons eu un automne et un hiver très secs. En février, le débit des cours d'eau était comparable à celui d'un 14 juillet. »

A tel point que « cela posait de très graves problèmes écologiques », fait remarquer Paul Ferrand. « La qualité de l'eau, stagnante, s'est dégradée, explique-t-il. La migration des civelles, qui remontent d'habitude les cours d'eau, a été empêchée faute de débit. Les brochets, qui habituellement pondent leurs oeufs dans l'herbe des prairies inondées, n'ont également pas pu se reproduire. Heureusement qu'il a plu à partir du 15 février. On est passés tout près d'une très mauvaise année. »

G. F.