Les statistiques qui tuent

Guillaume Frouin

— 

Les contrôles de vitesse vont être renforcés sur les routes du département.
Les contrôles de vitesse vont être renforcés sur les routes du département. — F. Elsner / 20 Minutes

C'est « une vraie catastrophe », pour le préfet. Pas moins de vingt-huit personnes sont mortes entre juin et août sur les routes du département, selon un bilan dressé lundi par les services de l'Etat, contre vingt-trois sur les cinq premiers mois de l'année. « Ce sont essentiellement des gens de Loire-Atlantique, sur des itinéraires qu'ils empruntaient régulièrement », relève Jean Daubigny, qui déplore cette « brutale inversion de tendance ». Depuis septembre 2010, le nombre de tués baissait chaque mois.

Haro sur l'alcool au volant
« Nous étions en baisse, mais nous partions de très haut », relativise le préfet. De son côté, le procureur de la République de Nantes entend bien faire la chasse aux conduites en état d'ivresse : l'alcool est en cause dans 35 % des accidents mortels en Loire-Atlantique. « Je ne suis pas payé au nombre de condamnations, mais pour les conduites en état alcoolique, il est indispensable d'avoir 100 % de poursuites », insiste Xavier Ronsin.
Onze nouveaux radars de vitesse vont aussi être installés en Loire-Atlantique, et six autres à Nantes pour détecter les feux rouges grillés. Près de 13 000 contraventions ont été dressées grâce à ces derniers depuis janvier.

Radars embarqués

Les radars embarqués à bord des véhicules de police ou de gendarmerie ont permis de flasher 12 250 automobilistes de plus que l'an passé (+ 18,56 %).