Les ex-nationales tombent le panneau

©2006 20 minutes

— 

Depuis hier, les cartes routières sont obsolètes en Loire- Atlantique. La N 23 (axe Nantes-Angers) a été renommée D 723, suite au transfert d'une partie des routes nationales aux conseils généraux depuis le 1er janvier. Près de 160 km de voies sont concernés dans le département. Trois tronçons de la N 171 (Nozay -Châteaubriant, Trignac-La Baule et Le Croisic-Le Pouliguen ), la N 137 (Nantes-Montaigu), la N 149 (entre Saint- Sébastien et le Maine-et-Loire) et un petit morceau de la 2x2 voies Nantes-Vannes, à Orvault, vont être débaptisés. Les nouveaux panneaux seront tous mis en place cet été. Coût de l'opération : 50 000 e. « Il était important de montrer à nos concitoyens qui gère ces routes », justifie Bernard Deniaud, vice-président (PS) du conseil général. La sécurisation des « points noirs » du département revient également au conseil général. En premier lieu, celle du carrefour du Butay, à Montbert, et de celui des Gros-Cailloux, au Bignon. Les deux sont sur l'ex-N 137 Nantes-Montaigu.

G. F.