89 emplois menacés chez le groupe nantais Armor

©2006 20 minutes

— 

Vive inquiétude chez Armor. La direction du groupe nantais spécialisé dans la fabrication d'encre chimique vient d'annoncer à ses salariés le lancement d'un plan de licenciement sur deux de ses sites : Nantes-Chantenay et La Chevrolière. Celui-ci porterait sur la suppression de 89 postes d'ici à l'été, deux tiers en bureautique-informatique, un tiers en production. « Nous n'en sommes pour l'instant qu'au stade de projet, avance Huguette Tchang, directrice des ressources humaines. Nous rencontrons des problèmes de compétitivité. Nous avons donc un plan de relance et d'investissement pour minimiser l'impact sur l'emploi. »

Armor, qui emploie 620 salariés permanents dans l'agglo, va rassembler en juillet toute sa partie production à La Chevrolière. « Ces licenciements sont une surprise malgré le climat délétère dans cette entreprise, estime Force ouvrière. Nous allons nous battre pour que les départs soient négociés au mieux. » F. B.