Le jeune Matthieu retrouvé sans vie

©2006 20 minutes

— 

Il était porté disparu depuis plus de trois semaines. Le jeune Matthieu, 16 ans, a été retrouvé mort hier matin dans le jardin d'une résidence secondaire de Saint-Michel-Chef-Chef. C'est une équipe de paysagistes, chargée de l'entretien de ce pavillon de vacances situé en bord de mer, qui a découvert vers 8 h 30 le corps sans vie de l'adolescent. Celui-ci était recroquevillé sur lui-même, dissimulé sous un bosquet, à une centaine de mètres de l'endroit où il avait été aperçu pour la dernière fois. « Nous avons retrouvé sur lui ses papiers, il n'y a aucun doute sur l'identité de la victime », a assuré hier le procureur de Saint-Nazaire, Pierre-Marie Block.

Une autopsie doit être pratiquée ce matin pour déterminer précisément les causes du décès. Mais l'on sait déjà que l'hypothèse d'un acte criminel n'est pas privilégiée. « Il n'a été trouvé aucune trace suspecte ou apparente sur le corps, indique le procureur. L'hypothèse d'une mort accidentelle n'est pas exclue, mais il est encore trop tôt pour avancer des explications. Aucune piste n'est écartée. » D'après les enquêteurs de la gendarmerie et de l'identification criminelle qui ont inspecté les lieux pendant plusieurs heures hier, le corps de Matthieu pouvait se trouver dans ce jardin depuis déjà plusieurs semaines. « On peut raisonnablement penser que sa mort remonte au début de sa disparition. Même s'il sera difficile au médecin légiste de fixer la date à un jour près », précise le procureur Pierre-Marie Block. La justice a décidé la levée d'une commission rogatoire.

Frédéric Brenon

Apprenti boulanger originaire de La Montagne, Matthieu avait disparu dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 mars, près d'une résidence de Tharon-plage, après une soirée sur la côte avec ses amis.