Fusion GDF-Suez : le conflit dure au terminal de Montoir

©2006 20 minutes

— 

La situation s'enlise à Montoir-de-Bretagne. En grève jeudi dernier, à l'appel des syndicats de l'énergie, pour dénoncer la privatisation de Gaz de France et sa fusion avec Suez, les personnels gaziers du terminal portuaire de Montoir-de-Bretagne ont prolongé leur action tout le week-end. L'activité restait très perturbée vendredi et samedi matin en raison de l'occupation du site par plusieurs dizaines de salariés. Une centaine d'agents EDF et GDF (distribution, transporteurs) étaient aussi regroupés à l'extérieur du terminal.

« Hier, dès 9 h, l'émission n'était plus que de 1 800 m3 alors que la normale est de 2 370 m3, expliquait vendredi François Demoulin, secrétaire général de la CGT. On ne veut pas couper le gaz aux usagers, mais que la direction de GDF nous entende. » La grève, reconduite jusqu'à ce lundi, pourrait durer jusqu'à demain, jour de mobilisation contre le contrat première embauche.