Six braqueurs et chauffards présumés jugés aujourd'hui

©2006 20 minutes

— 

Six individus, originaires de la région nîmoise, sont jugés aujourd'hui en audience spéciale devant le tribunal correctionnel de Nantes, pour avoir provoqué une grave accident, au Cellier, dans la nuit du 3 au 4 février 2005, après une course-poursuite de 130 km. Un gendarme de 34 ans, posté sur un barrage, avait été grièvement blessé, lors d'une marche arrière du 4 x 4 des fuyards. Seul l'un d'entre eux, âgé de 33 ans, avait pu être interpellé à l'époque des faits.

Les prévenus sont aussi soupçonnés d'avoir pris part, entre mars 2004 et février 2005, à une cinquantaine de braquages – réussis ou non – dans des banques de l'Ouest, du Sud-Ouest et du Centre. La cellule d'enquête, constituée de dix-huit gendarmes, avait été baptisée « cellule Ecureuil » . « Les malfaiteurs ne s'attaquaient qu'à des Caisses d'épargne, dont ils devaient connaître le dispositif de sécurité », explique un proche du dossier. La nuit précédant l'accident du Cellier, ils s'en seraient pris aux agences de Sarlat et Terrasson (Dordogne). Guillaume Frouin