NANTES - Le BPC a quitté les chantiers navals de Saint-Nazaire

— 

Le Dixmude remplit les fonctions de porte-hélicoptères, de poste de commandement et d'hôpital embarqué.
Le Dixmude remplit les fonctions de porte-hélicoptères, de poste de commandement et d'hôpital embarqué. — S. Salom- Gomis / 20 Minutes

Sa construction avait été anticipée en 2008, quand le carnet de commandes de STX était vide, dans le cadre du plan de relance du gouvernement. Le Dixmude, le troisième Bâtiment de projection et de commandement (BPC) de la Marine française, a quitté hier les chantiers navals de Saint-Nazaire. Il va rejoindre Toulon, son port d'attache, où l'entreprise DCNS va y installer son système d'armement et de communication. Le bateau rejoindra l'an prochain le Mistral et le Tonnerre, les deux autres BPC français.
Long de 199 mètres, ce navire militaire peut embarquer jusqu'à 750 soldats, seize hélicoptères et une soixantaine de blindés. Il comprend aussi un hôpital de 750 m2, doté de soixante-neuf lits, deux salles d'opération et une salle de radiologie. Depuis la construction du Dixmude, deux autres BPC ont été vendus à la Russie. Ils représentent 4 millions d'heures de travail pour STX.G.F.