De l'électricité dans l'air au conseil régional

— 

Le conseil régional des Pays de la Loire s'est prononcé vendredi pour « un abandon programmé du nucléaire » en France. « Mais il y a un préalable : le développement massif des énergies renouvelables », précise le texte de ce voeu, impulsé par les élus écologistes et présenté exceptionnellement par le président (PS) Jacques Auxiette. Un « grand débat sur l'énergie » pourrait aussi avoir lieu à l'automne, pour discuter plus largement du sujet. Franck Louvrier a lui d'ores et déjà fustigé un « voeu irresponsable ». « La filière nucléaire, c'est aussi 200 000 emplois directs et indirects sur notre territoire », rappelle l'élu UMP et conseiller en communication de Nicolas Sarkozy.
En attendant, une « marche internationale anti-nucléaire et pacifiste » le long de la Loire s'est élancée ce week-end de Cosne-sur-Loire (Nièvre). Elle se terminera le 31 juillet au Pellerin, là où un projet de centrale nucléaire avait été abandonné à la fin des années 1970 sous la pression populaire.