Le tram va jongler avec les coupures

Frédéric Brenon

— 

Parce que la fréquentation du tramway est « au moins divisée par deux » en juillet-août, la Tan débute aujourd'hui d'importants travaux affectant le fonctionnement habituel du réseau. La ligne 1 est de loin la plus touchée puisque le service est entièrement coupé depuis ce matin entre Manufacture et Beaujoire, soit onze stations fermées à l'est de Nantes. Retour à la normale le 22 août.
« Nous avions une concomitance d'aménagements à réaliser sur cette ligne, qui a vingt-sept ans. Du coup, on a décidé de tout concentrer au même moment afin de minimiser la gêne », explique Alain Boeswillwald, directeur de la Semitan.La première intervention à effectuer est la transformation du carrefour de la Moutonnerie, à l'entrée du boulevard Dalby : voirie, signalisation et voies de tram seront refaites à neuf.

La ligne 2 pas épargnée
Le second objectif est de rénover et sécuriser tout l'est de la ligne : rails, poteaux, passages, mobilier de station, etc. « L'entretien courant ne suffisait plus. Après l'été, on sera tranquille pour 20-25 ans ». Enfin, la troisième intervention consiste à construire une station de tram provisoire à Haluchère, dans le cadre du chantier de connexion des lignes 1 et 2.
Mais le nord du réseau tramway ne sera pas totalement épargné. De lourds travaux de sécurité doivent en effet être menés sur le secteur du Cardo. En conséquence, la ligne 2 sera également coupée du 22 juillet au 21 août entre René-Cassin et Orvault Grand-val.

Des bus-relais en remplacement

Un itinéraire de bus-relais est mis en place afin de se substituer au tramway pendant les travaux. La fréquence est inchangée. Sur la ligne 1, ces bus-relais partent de la gare. Le quartier Doulon est un peu pénalisé : les stations Hôpital-Bellier et Landreau ne sont pas desservies, les stations Mairie et Boulevard le sont par Toutes-aides.