Les opposants montent à Paris

— 

Alors que les forages se sont poursuivis hier à Notre-Dame-des-Landes en présence de nombreux gendarmes, les opposants au projet d'aéroport prévoient une « action symbolique », cet après-midi (18 h), à Paris, devant la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).
Le collectif des élus « doutant de la pertinence » du projet, lui, veut toujours reçu par Nathalie Kosciusko-Morizet. Deux des conseillers de la ministre de l'Ecologie étaient prêts à le faire, mais seulement pour parler des « projets connexes » au futur aéroport.