Salariés sereins dans la région

— 

Jusqu'à vendredi, se tient la Semaine pour la Qualité de vie au travail. Dans ce cadre, un sondage a été réalisé pour savoir comment les salariés des Pays de la Loire ressentent l'allongement de la vie professionnelle, alors que l'âge légal de la retraite a été repoussé à 62 ans. Il a été fait début avril par l'institut TNS-Sofres, pour le compte de l'Agence régionale pour l'amélioration des conditions de travail (Aract).
Principale surprise : 61 % des personnes interrogées jugent « positive » la perspective de travailler plus longtemps, contre 50 % pour la moyenne nationale. « Mon travail m'intéresse » (94 %) et « Mes conditions de travail sont acceptables » (95 %) sont les principales raisons invoquées. Seuls 49 % des salariés des Pays de la Loire estiment ainsi que leurs conditions de travail auront « des effets négatifs sur leur santé d'ici la fin de leur carrière », contre 55 % dans le reste du pays. G. F.