«L'impression que les groupes s'éclataient»

— 

Jean-François Noël
Abonné à l'Olympic depuis 1995
«J'habite à Saint-Nazaire, et je faisais régulièrement l'aller-retour. Avant l'Olympic, on devait aller à Rennes pour voir de bons concerts... C'était une salle vraiment super agréable, très ramassée. La scène est haute, on voit hyper bien. On avait souvent l'impression que les groupes s'éclataient autant que le public. Et puis on a tout vu ici, PJ Harvey, les White Stripes...