Des tuyaux pour les abonnés TER

— 

Pour épauler les usagers des TER qui auraient à subir des dysfonctionnements sur le réseau, le conseil régional des Pays de la Loire a décidé de leur rappeler les possibilités d'indemnisation auxquelles ils ont droit. Un courrier vient d'être envoyé en ce sens aux 14 000 abonnés. Ces modalités de remboursement ne sont pas toujours bien connues », estime la région, qui se félicite d'avoir « obtenu de la SNCF un allongement des délais de réclamation de 15 jours à 2 mois après le mois échu ».
Concrètement, une indemnisation de l'usager n'est possible que dans deux cas de figure. Le premier concerne le titulaire d'un abonnement TER Pays de la Loire ayant subi plus de cinq suppressions de trains ou retards supérieurs à 14 minutes aux heures de pointe au cours d'une période de quatre semaines consécutives : une indemnisation de 20 % du montant de l'abonnement sera alors accordée sous forme de « bon de voyage ». Le second cas s'applique pour un retard entraînant une rupture de correspondance avec un train national. Le voyageur sera indemnisé d'un tiers du montant du parcours total.
Entre octobre et décembre 2010, le réseau TER avait connu de nombreux retards et annulations, ce qui avait suscité l'ire du conseil régional. « Les usagers sont pénalisés mais la collectivité publique l'est aussi », explique-t-il en faisant savoir qu'il finance 70 % du coût réel de chaque trajet. La ponctualité des TER serait, depuis janvier, de retour à un niveau élevé (93 %). F.B.