Faire rimer vieillesse avec business

— 

Les voyages sont prisés des retraités.
Les voyages sont prisés des retraités. — F. elsner / 20 Minutes

« Potentiel de richesses peu ou mal exploité », l'allongement de la durée de vie peut être « transformé en business sonnant et trébuchant ». C'est en tous cas la conviction de Jean-François Gendron, le président de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Nantes/Saint-Nazaire. Hier, il a ainsi cherché à convaincre une centaine d'acteurs de la filière d'adhérer au nouveau « Gérontopôle » des Pays de la Loire, qui veut fédérer chercheurs et chefs d'entreprise sur le sujet.

Comme pour les énergies marines
Les seniors, à l'image des énergies marines renouvelables avec « Neopolia », peuvent en effet être « un gisement de croissance ». En Vendée, par exemple, un habitant sur deux aura plus de 60 ans en 2030, du fait du vieillissement des habitants actuels mais aussi de l'arrivée de retraités sur le littoral. « L'objectif du Gérontopôle, c'est d'abord d'augmenter la qualité de vie des personnes âgées, de sorte à ce qu'elles puissent vieillir dans la dignité », explique le Pr Gilles Berrut, chef de service de gériatrie au CHU de Nantes et président de ce réseau professionnel qui compte six permanents. « Il faut pour cela répondre à leurs besoins, en termes de produits et de services. »
Structure « unique en son genre en France », le Gérontopôle aura pour vitrine une « Maison de la Longévité ». Ce lieu d'information, d'exposition et de formation aux métiers de la filière devrait voir le jour en 2014 dans l'agglomération nantaise. Guillaume Frouin