L'occupation continue chez UFM

©2006 20 minutes

— 

Les salariés ne lâchent pas l'entreprise. Une semaine après la liquidation judiciaire d'UFM Marie à Châteaubriant, une trentaine de salariés occupent toujours les locaux. Ils craignent en effet que la direction de l'usine de moules pour automobiles ne saisisse des machines. Hier matin, les salariés ont aussi manifesté dans les rues de Châteaubriant afin de « faire pression sur les pouvoirs publics pour obtenir des aides ». « Même si la perte des 28 emplois restants est inévitable, nous voulons faire comprendre à la population qu'on ne se laissera pas faire », estime Roger Corvé, délégué CFDT d'UFM. La reconduction de l'occupation du site sera décidée ce matin, à l'issue d'un ultime comité d'entreprise.