Une (vraie) Sophie la Girafe au zoo de Doué-la-Fontaine

Guillaume Frouin

— 

Un girafon du BioParc de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire) a été baptisé vendredi «Sophie» en l’honneur de «Sophie la Girafe», le célèbre jouet en caoutchouc qui fête en 2011 ses cinquante ans, tout comme le parc zoologique.

Un gâteau de carottes et de pommes a été réservé à cette femelle - née le 25 février - pour son baptême, baptême pour lequel la PME de Rumilly (Haute-Savoie) qui commercialise la girafe en caoutchouc avait fait le déplacement.

Depuis sa création en 1961, Sophie la Girafe a ainsi été écoulée à 50 millions d’exemplaires, essentiellement en France. Elle est toutefois vendue à l’export dans 47 pays depuis 2006, parmi lesquels la Chine, le Canada ou le Japon.

Des girafes offertes à Nicole Richie et Sofia Coppola

Mais le premier pays où Sophie la Girafe s’est fait connaître en-dehors de l’Hexagone, c’est les Etats-Unis. Et Hollywood en particulier.

«Nous avons commencé à les vendre dans des boutiques de luxe, qui ont mis Sophie dans leurs corbeilles de naissance», se rappelle Stéphanie Arnaud, responsable marketing de cette PME savoyarde qui emploie 67 personnes. «Certaines ont alors été offertes à Nicole Richie et Sofia Coppola… C’est ainsi que Sophie est apparue dans la presse people dans les mains de leurs bébés.»

A présent, Sophie la Girafe devrait s’exporter «vers le Brésil, l’Inde et la Turquie».