Le patient indrais gagne son procès

Frédéric Brenon

— 

Didier Jambart était soulagé à la lecture du jugement prononcé par le tribunal de Nantes.
Didier Jambart était soulagé à la lecture du jugement prononcé par le tribunal de Nantes. — F. Elsner / 20 Minutes

«Je remercie l'ensemble des victimes qui m'ont soutenu et je leur dédie cette première grande victoire. » La satisfaction et l'émotion se lisaient sur le visage de Didier Jambart, hier, à la sortie du tribunal de grande instance de Nantes.
Le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) a été jugé « entièrement responsable » des dommages causés à ce malade de Parkinson de 51 ans qui avait développé de lourds effets secondaires –notamment une addiction au jeu et au sexe– en étant traité avec le médicament Requip entre 2003 et 2005. Le tribunal a estimé que le Requip était un produit « défectueux » et que sa notice ne « renseignait pas sur les risques d'effets secondaires » alors qu'ils « étaient connus de la communauté scientifique ». Ces effets sont désormais mentionnés sur la notice. GSK devra verser 117 000 € de dommages et intérêts à Didier Jambart et 11 316 € à la CPAM. Marié et père de deux garçons, cet habitant d'Indre réclamait 450 000 €.

Une première en France
« Les sommes sont moindres que prévues mais l'essentiel est acquis. Il a fallu se battre pour en arriver là », estime Didier Jambart. « Ce jugement est une première en France, s'enthousiasme Antoine Beguin, son avocat. Il ouvre une voie royale à toutes les personnes qui ont pris ce traitement. » Selon l'avocat, une quinzaine de dossiers sont en préparation. Il y aurait aussi des « centaines de victimes qui n'osent se faire connaître. »

dépendant au jeu et au sexe

Didier Jambart a dépensé en un an 100 000€ dans les casinos et les sites de jeu en ligne. Pour assouvir sa passion, il a multiplié les crédits et volé des proches et collègues. Son appétit sexuel l'a conduit à développer des relations homosexuelles ou à l'exhibitionnisme. « J'étais devenu une bête sauvage. J'ai de la haine contre GSK ».