Histoires d'immigrations

Julien Ropert

— 

L'exposition Nantais venus d'ailleurs ouvrira ses portes samedi.
L'exposition Nantais venus d'ailleurs ouvrira ses portes samedi. — F. Elsner / 20 minutes

Neuf visages, neuf destins, une multitude d'objets, d'images et de témoignage. L'exposition Nantais venus d'ailleurs, qui démarre samedi au Château, tente de faire toucher du doigt au public la réalité de l'immigration à Nantes. « On voulait rester dans le sensible, dans des parcours de vie », explique Agathe Konaté, commissaire de l'exposition. l'expo fait suite à un travail de collecte entrepris en 2008 auprès des Nantais. Plus de 150 personnes ont néanmoins contribué, prêtant 300 objets personnels, de la valise de l'exilée chilienne de 1974 au talisman bouddhiste du boat people vietnamien.

Un apport bénéfique
Des objets qui racontent l'histoire du déracinement, et de la découverte de Nantes, qui doit beaucoup à l'immigration. « Beaucoup ont travaillé dans le bâtiment. On leur doit certains immeubles, certains quartiers de Nantes. D'autres se sont impliqués politiquement, dans la résistance. Et ils ont apporté culturellement. » Un rappel utile, comme le souligne Jean-Marc Ayrault: « L'idée de l'exposition est née avant, mais c'est une forme de réponse à ceux qui alimentent la peur et la division, alors qu'il faut se rassembler autour de ce qu'on a en commun, les valeurs de la République. »

Pratique

Tous les jours sauf le lundi, du 2 avril au 6 novembre, de 10h à 18h. Entrée: de 3 à 8€. Réservations: www.chateau-nantes.fr.