Ayrault dénonce le prix du gaz

— 

Le député-maire socialiste de Nantes, Jean-Marc Ayrault, a écrit hier au Premier ministre, François Fillon, pour s'inquiéter de la hausse de 5% du prix du gaz au 1er avril « S'agissant des tarifs réglementés, il est de votre responsabilité de refuser cette nouvelle augmentation », réclame l'élu. Et d'argumenter : « Depuis la privatisation de GDF, la facture de nos concitoyens a bondi de 50 %. Cette hausse continue des tarifs est d'autant plus incompréhensible que GDF a réalisé des bénéfices de 4,6 milliards d'euros l'année dernière. »