S3D carbure à la graisse

Guillaume Frouin

— 

Anthony Kerihuel, président de S3D, transforme en biocarburant les graisses cuites.
Anthony Kerihuel, président de S3D, transforme en biocarburant les graisses cuites. —

Tout est bon dans le cochon. A Nantes, S3D (Solutions pour les déchets et le développement durable) l'a bien compris. Cette PME de neuf ingénieurs vient de voir son système ValorFat récompensé du 1er prix Actine stratégies, dont 20 Minutes est l'un des jurys. Ce procédé transforme en biocarburant les eaux et graisses récupérées lors de la cuisson… des andouilles. Une première fabrique, à Guémené-sur-Scorff (Morbihan), vient de s'en équiper.
Conséquence de la « vache folle »
Le biocarburant fait tourner un générateur, qui couvre les besoins en chaleur et en électricité de l'usine bretonne. « Avant, l'industriel payait pour être débarrassé de ces graisses, qui étaient ensuite transformées en cosmétiques ou en huiles techniques », explique Anthony Kerihuel, président de S3D. « Maintenant, les excédents d'électricité lui sont rachetés par EDF. » L'idée est née chez ce Breton de 32 ans lors de sa thèse à l'Ecole des mines de Nantes (EMN), entre 2003 et 2007, alors que l'industrie agro-alimentaire croulait sous les stocks de graisses animales interdites après la crise de la « vache folle ». Son biocarburant lui avait permis de faire tourner un moteur Diesel, sans avoir à le modifier.

Prix

Le 1er prix Actine Stratégies sera remis ce matin à Innovact, forum européen de la jeune entreprise innovante, à Reims.www.prixdurablesactinestrategies.com