L'UMP dénonce une « cagnotte »

— 

« Où est passée cette cagnotte?  » C'est la question que se posent les élus de l'opposition départementale après avoir appris, lundi, que le conseil général allait recevoir 151 millions d'euros au titre des droits de mutation 2010 –frais versés à chaque transaction immobilière– soit 46 millions de plus que prévu. « On ne sait pas à quoi sert ce pactole. La majorité de gauche a décidé d'augmenter les impôts afin de boucler son budget. Elle aurait pu s'en passer si elle n'avait pas sous-évalué ses rentrées d'argent », critique l'UMP. Interrogé, l'entourage du président socialiste reconnaît « des recettes plus importantes que prévu » mais assure qu'elles ont été « réaffectées tout au long de l'année ». « Il n'y a pas de cagnotte au conseil général, ajoute-t-il. Les charges nouvelles que l'Etat ne nous a pas compensé avoisinent à elles seules 100 millions d'euros en 2010... » F.B.