Le ministre veut en savoir plus

— 

Le regroupement du CHU sur l'île de Nantes n'est pas encore assuré.
Le regroupement du CHU sur l'île de Nantes n'est pas encore assuré. — F. Elsner / 20 Minutes

Comme il s'était engagé à le faire la semaine dernière, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, vient d'écrire à l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) pour lui demander « d'évaluer l'opportunité et la faisabilité » du projet de regroupement du CHU sur l'île de Nantes.
Sa lettre n'évoque pas l'accord de principe qu'il aurait, selon Jean-Marc Ayrault, donné au projet. A l'inverse, le ministre exprime des réserves concernant le coût financier : « Après analyse et au regard de l'endettement actuel du CHU de Nantes, il apparaît que la soutenabilité financière du projet reste incertaine ». Toujours selon Xavier Bertrand, le montant du regroupement serait de 940 millions d'euros. La direction du CHU et Jean-Marc Ayrault évoquaient, eux, 600 millions d'euros. « Le chiffre de 940 millions tient compte des projections d'inflation à l'horizon 2025. 600 millions, c'est la valeur 2010. C'est nous qui avons transmis ces chiffres au ministre », répond la direction du CHU. Les élus UMP de la mairie de Nantes estiment, de leur côté, que le coût du projet dépassera le milliard d'euros. L'IGAS doit rendre ses préconisations avant le 31 mai. F.B.