Chantiers : les salariés inquiets

© 20 minutes

— 

Près de 250 salariés des Chantiers de l’Atlantique se sont rassemblés hier matin, à l’appel du syndicat CGT, pour une réunion d’information sur les risques liés au rachat de 75 % de leur entreprise par le norvégien Aker Yards. La CGT, minoritaire aux Chantiers de l’Atlantique, s’oppose à cette transaction car elle craint pour l’emploi du site. Défendant la diversification au sein des Chantiers, le syndicat craint qu’Aker « ne garde sur Saint-Nazaire que l’option des grands paquebots », la spécialité du site, qui bénéficie de la cale la plus grande d’Europe avec 450 mètres de long. Karl Erik Kjelstad, le PDG d’Aker, a rencontré hier les syndicats et leur a assuré de « sa volonté de maintenir une activité forte » à Saint-Nazaire.