La CGT poursuit la direction du CHU pour excès de pouvoir

© 20 minutes

— 

« Ils ont déjà des conditions de travail difficiles. Hors de question qu’ils soient laissés pour compte. » Afin de « faire valoir les droits » du personnel contractuel du CHU de Nantes, le syndicat CGT monte au créneau contre la direction. Objet du mécontentement : le versement d’une prime de service aux seuls agents titulaires et stagiaires. « Cela fait des décennies que les contractuels n’y ont pas droit, il est temps que ça change, estime la CGT. On a déjà formulé plusieurs demandes pour que la prime leur soit aussi attribuée. La dernière date de septembre. La direction nous a encore répondu par la négative. » Du coup, le syndicat a décidé de saisir le tribunal administratif, où un recours pour excès de pouvoir contre le nouveau directeur du CHU, Pierre Gustin, a été déposé. La même démarche avait été opérée, le 30 juin, contre le CH d’Auxerre et le syndicat avait obtenu gain de cause. F. B.