La Banque postale fait peur

© 20 minutes

— 

Le lancement en ce début d’année de la Banque postale, filiale de La Poste, inquiète les syndicats. Hier matin, à l’appel de SUD-PTT et FO, une cinquantaine de salariés grévistes de La Poste se sont rassemblés devant l’établissement de la place de Bretagne. « Au nom de la concurrence, nous allons vers une hausse inexorable des tarifs et une remise en cause des services gratuits tels que l’envoi de chéquiers ou de relevés de compte non mensuels, qui vont une nouvelle fois pénaliser les plus démunis », explique Jean Brunacci, responsable du syndicat SUD-PTT à Nantes. L’autre crainte des syndicats porte sur l’emploi dans les services financiers de La Poste. « A Nantes, près de 200 des 1 400 emplois sont menacés dès cette année », estime ainsi Jean Brunacci. De son côté, la direction nantaise de La Poste assure qu’il n’y a « absolument pas d’objectif de réduction du personnel ». Jérôme Jolivet